ESCAPADE RUSSE

4 Jours et 3 Nuits

❤️St Petersbourg; créée par Pierre le Grand en 1703 comme une « fenêtre sur l’Europe », posée sur la Neva, bâtie de force sur les marécages, Saint-Pétersbourg, classique et raffinée, baroque et froide, palladienne, grandiose enroulant les rubans de ses palais au long de la triple ceinture de ses canaux, éclate de mille couleurs pastels dans une unité parfaite reflétée dans ses vitres sa lumière indécise et son eau profonde. Elle est si belle, si incroyablement luxueuse qu’un vertige vous y guette à chaque quai de granit, à chaque pont veillé par des lions, des chevaux ou des griffons de bronze… C’est alors, que comme Dostoïevski, il vous viendra à l’idée que tout cela n’est peut-être qu’un songe et que, le brouillard se levant, tout s’évanouira.

Résultat de recherche d'images pour "st petersburg plan"

LES ETAPES DU VOYAGE

JOUR 1 – jeudi ou vendredi : PARIS OU NANTE / SAINT-PETERSBOURG

Rendez-vous des participants à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Arrivée à St-Pétersbourg.

Accueil à l’aéroport par votre guide francophone.

En fonction de l’heure d’arrivée de votre vol, uniquement si arrivée avant 16h00, petite promenade guidée dans l’Avenue Nevsky. La perspective Nevsky est l’axe principal de St. Pétersbourg, la plus jolie et la plus importante avenue de la ville. C’est le centre de la vie commerciale et sociale de St. Pétersbourg, artère animée, remplie de boutiques et de cafés, sur laquelle les pétersbourgeois adorent se promener et se montrer.

Visite de la cathédrale Notre-Dame-de-Kazan (si arrivée avant 16h00). C’est l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture russe du XIXe siècle. En 1800, le Tsar Paul Ier ordonna la construction de la cathédrale selon le modèle de la Basilique Saint Pierre de Rome. Ses plans ont été élaborés par l’architecte Voronikhine, qui après avoir été serf du comte Stroganov, suivi une remarquable carrière pour devenir professeur d’architecture à l’Académie des Beaux-arts. Koutouzov, le héros des guerres Napoléoniennes, a été enterré à cet endroit en 1813 et nous pourrons admirer sur sa tombe l’épitaphe écrite par Pouchkine. Pendant l’époque communiste, elle fut transformée en musée de l’Athéisme et fut restaurée par la suite pour y célébrer à nouveau le culte, tout en étant aujourd’hui l’un des principaux centres du culte orthodoxe en ville.

Transfert à l’hôtel.

Dîner et nuit à l’hôtel.

JOUR 2 – vendredi ou samedi : SAINT-PETERSBOURG

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Tour panoramique de la ville.

Magique, irréelle, fastueuse, la « Venise du Nord » continue d’éblouir par ses palais innombrables aux couleurs tendres, ses multiples églises et ses richesses culturelles inestimables. Cette ville de pierre et d’eau, rythmée par les canaux, dévoile un riche paysage architectural : la Perspective Nevsky, le Palais d’Hiver, les bords de la Neva, l’Amirauté, les Colonnes Rostrales sur l’île Vassilievsky, la Place des Décembristes, le cathédrale Saint Isaac, le Couvent Smolny, la cathédrale Nikolo Bogoïavlensky à l’architecture religieuse russe très baroque…

Balade dans le quartier Dostoïevski. L’écrivain de renommée mondiale Fédor Dostoïevski avait un lien spécial avec la ville de St. Pétersbourg, qu’il aimait profondément et où il a passé une grande partie de sa vie. Nous allons visiter l’un de ses quartiers préférés, situé en plein centre de St. Pétersbourg où, derrière les élégantes façades, habitaient des gens de toutes origines sociales, des « vrais russes » comme il aimait les appeler, que Dostoïevski a magistralement retracé dans ses œuvres comme « Crime et Châtiment », « l’Idiot » et d’autres. Pendant notre ballade nous allons flâner dans les ruelles pavées que l’écrivain arpentait, nous verrons la dernière maison qu’il habitat et où il mourut, aujourd’hui transformée en musée en son honneur. Nous visiterons également l’église de St. Vladimir qu’il fréquentait, aujourd’hui l’une des plus visitées par les pétersbourgeois.

Visite du marché Kouznetchny. Situé dans l’une des plus anciennes parties de St. Pétersbourg, celle que l’on appelle le « quartier Dostoïevski », le marché a été construit au début du XXe siècle. Il est parmi les plus réputés de la ville, sans doute le préféré des pétersbourgeois. Il n’est certainement pas le moins cher, mais il est le mieux fourni, car on y trouve les meilleurs produits en provenance de toute la Russie et d’ailleurs : des fruits et légumes des fertiles oasis d’Asie Centrale, du savoureux fromage artisanal ; de délicieux fruits secs en provenance du Caucase, des champignons, cèpes et fruits rouges des forêts du Nord, du poisson des fleuves russes et du caviar… Les acheteurs peuvent tout déguster ici, c’est la meilleure garantie de qualité !

Visite de l’église de St. Vladimir. Construite en 1767 par l’architecte italien Pietro Antonio Trezzini, elle présente un surprenant mélange de styles baroque et néoclassique. Située dans un quartier densément peuplé, c’est une des églises les plus visitées de la ville par ses habitants. Elle est couronnée par 5 belles coupoles en forme de bulbe, et possède une tour-beffroi séparée de l’église. Pendant les années soviétiques elle abritait la « bibliothèque antireligieuse », mais depuis 1989 elle est à nouveau ouverte au culte. L’un de ses plus célèbres paroissiens était Fédor Dostoïevski, qui priait régulièrement dans l’église.

Visite de la Forteresse Pierre et Paul et de sa cathédrale.

La Forteresse Pierre et Paul, située sur un îlot ceinturé par la Neva, sa flèche d’or domine le fleuve, sa crypte abrite les tombeaux de tous les tsars de Russie ainsi que celle, tout récemment du dernier Tsar Nicolas II.

C’est sur « l’îlot aux lièvres » que Pierre le Grand fait poser la première pierre de Saint Petersbourg, en 1703. Très rapidement, la forteresse abandonne sa fonction stratégique et devient une prison politique, dans laquelle les Décembristes, Gorki, Dostoïevski seront enfermés. La Cathédrale Pierre et Paul s’impose au regard, par sa richesse baroque. Dominant St Petersbourg de sa flèche dorée de 122 m, elle est la magistrale concrétisation des rêves de Pierre le Grand. Dans la crypte impériale reposent trente tsars, tsarines et Grands-Ducs, de Pierre le Grand à Alexandre III.

Découverte extérieure de la maisonnette de Pierre Le Grand. C’était la première habitation de Saint-Pétersbourg, construite en 1703. La petite demeure en bois est inspirée par les maisons hollandaises du XVIIIe siècle. C’est d’ici que Pierre le Grand surveilla l’avancement des travaux de « sa » ville entre 1703 et 1708

Vue extérieure du Croiseur Aurore, navire de l’ancienne marine de guerre impériale, dont les canons ont marqué le début de la Révolution russe le 25 octobre 1917. Son équipage rebelle s’est joint aux révolutionnaires négligeant l’ordre supérieur de quitter la ville. Ses troupes donnèrent non seulement le signal du siège du Palais d’Hiver, mais y participèrent également.

Arrêt pour un shot de vraie vodka.

Si vous demandez à quoi pensent les gens quand on leur évoque la Russie, tous répondront la vodka ! Ils n’ont pas tort vu à quel point cette boisson est enracinée dans la culture populaire russe. Afin de mieux supporter les conditions climatiques extrêmes en hiver, les Russes buvaient un verre de vodka. Ce breuvage est tout simplement indissociable de la vie et de la société russes. C’est avec la vodka qu’on célèbre toutes sortes d’événements, baptême, mariage, obsèques et même départ en long voyage ou signature d’un bon contrat. A une certaine époque, la vodka servait même de monnaie d’échange.

Déjeuner.

Visite guidée du musée de l’Ermitage.

On ne le présente plus : avec trois millions d’œuvres, ce musée est sans doute l’un des plus célèbres du monde.

On connaît moins par contre l’histoire et la beauté des murs qu’il enferme : dans le Palais d’hiver se succédèrent jusqu’à Nicolas II, Tsars et Architectes. Construit de 1754 à 1762 par Bartoloméo Rastrelli, ce palais de plan carré, cantonné de pavillons, est organisé autour d’une énorme cour en forme de croix grecque.

Commandé par Elisabeth, fille de Pierre Ier, et construit sur les plans de Bartolomeo Rastrelli, resta la résidence des tsars jusqu’en 1917. Cet édifice baroque vert pâle, orné de colonnades, frontons, moulures et couronné de statues, couvre une superficie de 9 hectares.

Soixante mille œuvres des maîtres des plus grandes écoles du monde sont exposés dans 400 pièces. Certaines salles, somptueusement décorées, mêlent le mobilier, les objets d’art, la sculpture et la peinture, et réservent de leurs fenêtres de superbes points de vue sur la Neva ou la Place du Palais ; au centre de laquelle s’élève l’immense Colonne Alexandre : 47 m de granit rose érigé en 1834 pour commémorer la victoire russe sur Napoléon.

Petite promenade dans le quartier du palais. Presque deux siècles se sont déjà écoulés depuis la mort tragique du plus célèbre et admiré des écrivains de Russie, les russes lisent toujours ses œuvres et adorent Pouchkine, pour son talent exceptionnel et aussi par ses prises de position en appui des plus démunis, toujours du côté du peuple russe. Nous visiterons la partie de la ville où il habitait parmi ses longs et fréquents voyages.

Nous flânerons le long des pavés de la rue Millionnaya, en admirant les anciens palais et les impressionnants atlantes qui soutiennent la colonnade de l’Ermitage. Nous traverserons le romantique Canal d’Hiver et passerons à côté de la maison où vécut Balzac pendant son séjour dans la capitale impériale. Face au consulat de France nous pourrons apprécier les écuries de la cavalerie de la garde impériale. Au long de la rivière Moika nous découvrirons la façade de la maison que Pouchkine habitait, et où il mourut après un duel pour sauver l’honneur de sa femme.

Dîner à l’hôtel.

JOUR 3 – samedi ou dimanche : SAINT-PETERSBOURG


Petit-déjeuner à l’hôtel.

Visite de la cathédrale de la Trinité et assistance partielle à la messe orthodoxe chantée. C’est un des plus grands bâtiments religieux de St. Pétersbourg. C’était l’église du régiment Izmailovski, une unité militaire d’élite faisant partie des gardes du tsar, la plus ancienne de l’armée russe. Ici les soldats et officiers priaient et conservaient les trophées et reliques du régiment. Elle fut ouverte en 1733, juste 30 années après la fondation de la ville, et initialeme nt l’église était une simple tente, peinte en bleu, la couleur des uniformes du régiment. Entre 1754 et 1756, sous l’impératrice Élisabeth, une église en bois fut construite à sa place. Elle subit de gros dégâts pendant les terribles inondations de St. Pétersbourg en 1824, et Nicholas Ier ordonna sa reconstruction. Les travaux furent confiés à l’architecte russe Stasov, qui dessina un impressionnant bâtiment en style néoclassique, et constituèrent l’un des plus importants chantiers de la 1ere moitié du XIXème siècle dans la ville. La cathédrale rouvrit en 1835, abritant une splendide collection d’icônes et d’œuvres d’art. Ici se maria Dostoïevski en 1867. Malheureusement, elle fut pillée pendant le communisme en 1922 et plusieurs autres fois dans les années suivantes. Sous le régime soviétique elle fonctionna comme entrepôt. Elle subit également d’importants dégâts pendant la Seconde Guerre Mondiale. Après toutes ces années d’abandon, elle fut rendue à l’église orthodoxe russe en 1990, qui commença sa restauration. Elle dut se prolonger jusqu’en 2010, à cause de l’incendie de la coupole principale en 2006. Celle-ci, peinte en bleu, s’élève à 80m et est visible depuis environ 20 km. C’est le deuxième plus grand dôme en bois d’Europe. Ses intérieurs peuvent accueillir jusqu’à 3000 fidèles et sont merveilleusement décorés de fresques, de statues et d’icônes, dont celle de la Sainte Trinité, du XVème siècle.

Excursion à Pavlosk et visite du parc de Pavlovsk.

Le palais de Pavlovsk fut le cadeau de Catherine la Grande à son fils Paul, futur tsar Paul I, en 1777. Son magnifique parc, qui occupe 600 hectares le long de la vallée de la Slavyanka, est l’un des plus grands parcs paysagers au monde et la plus grande zone verte autour de St. Pétersbourg. Il fut dessiné par Charles Cameron en style anglais et occupe ce qui était à l’époque une réserve de chasse des Tsars. Le Jardin Hollandais et ses lits de fleurs, situé à côté du Palais, était réservé à la famille impériale. Le Parc est considéré un chef d’œuvre européen d’architecture paysagère, avec ses vertes collines descendant sur les méandres de la Slavyanka, les petites rivières et fontaines, les monuments qui parsèment clairières et forêts… Le Parc est l’un des lieux favoris des Pétersbourgeois, qui adorent s’y promener en toute saison.


Déjeuner.

Continuation par Pouchkine et visite du parc de Catherine

La petite ville de Pouchkine, située à 30 km de Saint-Pétersbourg, a été nommée ainsi en l’honneur du célèbre poète russe. Elle s’appelait jadis « Tsarskoïe Selo » ou « Hameau des Tsars ». Elle abrite l’une des plus belles résidences impériales, le Palais de Catherine, qui doit son nom à CatherineI, la seconde femme de Pierre le Grand. La magnifique architecture du palais qui allie les style Rococo au Néoclassique, trouve son reflet dans le jardin et le parc attenants. Le Jardin fut dessiné en style « à la française » avec des allées symétriques et des cages de buissons. Le parc paysager qui entoure le palais fut dessiné en style anglais autour d’un étang central et s’y étalent plusieurs petits bâtiments et monuments. Nous nous promènerons dans les bois de bouleaux et de sapins, les lacs et les étangs, les ruisseaux, les ponts, les sculptures, les pergolas… L’inoubliable beauté des lieux a été décrite par une multitude de poètes et artistes.

Retour à St-Pétersbourg.

Dîner et nuit à l’hôtel.

Dîner typique russe au restaurant Podvorié.
Ce temple de la cuisine et des saveurs populaires occupe une typique « isba » russe en bois, à 30 km de Saint-Pétersbourg, dans un cadre idyllique entouré de bois de sapins et de bouleaux. Au sein de cette charmante maisonnette, très bel exemple d’architecture en bois du Nord de la Russie, vous pourrez savourer les mets typiques de la cuisine russe. De nombreuses personnalités comme le Prince Charles, Jacques Chirac ou Vladimir Poutine ont apprécié sa cuisine réputée. Podvorié est considéré comme « le plus russe des restaurants russes ». Les recettes traditionnelles qui vous seront servies sont élaborées avec des produits cultivés maison. La vodka vient de leur propre distillerie et le vin est produit dans des vignobles du propriétaire en Crimée. En été, une terrasse est aménagée et en hiver l’ambiance est chaleureuse : accueil à la vodka sur la neige, feu de bois à l’intérieur.

Animation folklorique à Podvorié. Pendant votre savoureux repas dans cette Isba en bois, des danseurs et chanteurs habillés en costumes traditionnels rendront votre expérience russe encore plus inoubliable

JOUR 4 – dimanche ou lundi : SAINT-PETERSBOURG / PARIS

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Visite du métro de Saint-Pétersbourg (en fonction de l’heure du départ). Exhibé par le pouvoir soviétique comme un symbole de l’avancée technologique et industrielle du système politique, le métro de Saint-Pétersbourg est aussi une prouesse de génie étant donné que le sous-sol de la ville est un terrain marécageux et instable, en faisant de ce métro le plus profond du monde encore aujourd’hui. Il était prévu aussi comme abri nucléaire en cas de guerre. Bien que les premiers plans de sa construction datent de 1899, la Révolution communiste et le transfert de la capitale à Moscou ont stoppé les travaux. Après une reprise du projet en 1930, la Seconde Guerre Mondiale mit à nouveau un brusque coup de frein à sa construction. Ce ne sera donc qu’en 1955 qu’il pourra être finalement inauguré. Il transporte tous les jours presque trois millions de passagers. La beauté de certaines de ses stations rivalise avec celle du métro de Moscou. Les décors sont en plusieurs styles, dont le majestueux style stalinien.

Transfert à l’aéroport. Formalités d’enregistrement et envol à destination de Roissy Charles de Gaulle.


*S’il était impossible de visiter le palais de Pavlosk car le nombre d’entrées est limité, cette visite serait remplacée par celle du Palais de Pouchkine

HOTELS SELECTIONNES (ou similaires)

Hôtels 3« Informations
Dostoevski www.dostoevsky-hotel.ru/about.en.html
Ibis www.accorhotels.com/fr/hotel-6157-ibis-saint-petersburg-centre/index.shtml
Oktyabrskaya www.oktober-hotel.spb.ru/oktober.nsf/en/rooms

https://electronic-visa.kdmid.ru/spb_home_en.html

Partager :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Séjours similaires

Toutes nos offres touristiques

Séjours
balnéaires

Découvrez nos séjours détente et plaisir à quelques heures de vol de la France.

Circuits touristiques

Découvrez nos circuits touristiques : culture, découverte & dépaysement garantis !

Week-ends Capitales

Découvrez nos week-ends capitales et déambulez dans les plus belles villes du monde.

Week-ends
Parcs

Découvrez nos week-ends parcs de loisirs pour des sensations fortes et un grand spectacle.

Une envie d'ailleurs ?

Demandez votre devis gratuit personnalisé et bénéficiez de notre expertise en voyages de groupe.